Partagez | 

A la chasse aux plateaux [Rick *^* ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: A la chasse aux plateaux [Rick *^* ] Dim 3 Fév - 9:08
Il y a des choses qui peuvent être vraiment longues et ennuyantes. Les journées dans un laboratoire par exemple. Enfin, dans un laboratoire quelconque, c’est ennuyeux et long. Dans ceux d’Aperture Science, c’est tout à fait différent. Pourquoi ? Parce qu’ils possèdent un joyeux petit luron –des flaaandres !- qui n’hésite pas à exploser sa joie autour de lui, au point d’en faire profiter tout le monde. Je précise que nous parlons bien évidement de notre cher Craig, qui était actuellement à la recherche de quelqu’un avec qui partager sa joie, et surtout ses savoirs.

Qui pouvait dire qu’il était égoïste ? Strictement personne. D’accord, il ne partageait pas beaucoup, voire pas du tout ses affaires, mais durant touuute la journée, il partageait ses savoirs ! Ce qui était quand même nettement plus utile, il faut bien le dire. A long terme en tout cas. Et de son point de vue une nouvelle fois. Parce que de mon point de vue, savoir en combien de temps un sucre peut se dissoudre dans le thé, je m’en fiche mais complètement. Lui pas malheureusement. Enfin, si sans doute qu’il s’en fiche aussi, et que, frustré de le savoir même si tout le monde s’en fout, il se croit obligé de le dire à tout le monde. C’est peut-être comme ça qu’il réfléchit et agit. On ne sait jamais avec lui.

Soit. Déjà ici, il avait été très fier de lui aujourd’hui. Parce qu’un peu plus tôt, il avait réussi à dissuader une tourelle de lui tirer dessus rien qu’avec ses phrases. Sans doute qu’elle n’avait pas envie de passer sa journée à écouter un type lui raconter en détail l’anatomie d’une mouche, et du poids moyen de l’insecte. Elle aurait très bien pu le tuer, mais le temps de viser, c’était du temps encore perdu à l’écouter. Ou du moins à l’entendre. Peut-être qu’elle n’aimait particulièrement pas le son de sa voix. Peut-être qu’un beau jour déjà elle avait eu la joie de le croiser et a dû supporter ses dires, on ne sait jamais.

Le problème maintenant, était qu’il n’avait strictement plus personne avec qui parler le pauvre. Que faire dans ses cas-là ? La réponse s’imposait d’elle-même : trouver une autre victime. Mais cette fois-ci, pas n’importe qui. Non, ce serait moins drôle si ce n’était pas quelqu’un qu’il croisait assez souvent. Quelqu’un qu’il était facile de trouver. Et pourquoi pas quelqu’un qui se trouvait actuellement à la cafétéria ? Vu qu’il était juste devant, autant en profiter, en plus, il y avait généralement pas mal de monde là-bas, ce qui signifiait qu’il pourrait peut-être ennuyer plus d’une personne. Autant faire d’une pierre deux coups.

Il entra donc dans la salle, et lança un regard circulaire avant qu’une silhouette ne retienne son attention. Ou plutôt deux en fait si on regardait un peu mieux. Sauf que l’autre, il ne la connaissait absolument pas. Ou alors vaguement peut-être, à vrai dire il s’en fichait pas mal, c’était surtout celle qui lui tournait le dos qui lui importait. Il n’y avait à vrai dire aucune hésitation sur le fait qu’il s’agissait de la sphère-aventure. Et que celle qui était en face de lui…Bah, ça tout le monde s’en contrebalance. De toute façon, elle se leva à ce moment-là, sans pour autant prendre avec elle son plateau.

Alors soit elle en avait eu marre de lui et était partie l’air de rien avec son verre vide, soit elle allait simplement le remplir. Et la deuxième proposition était la plus plausible. Sauf que comme le dit si bien le dicton « qui va à la chasse perds sa place. » Et Craig n’allait certainement pas se gêner pour prendre la place de la demoiselle, même s’il y avait des sièges de libre juste à côté. Il s’avança donc d’un pas assuré, et alla s’asseoir à la chaise occupée quelques secondes avant, juste en face de son ami de toujours. Durant un instant, il le fixa de son air hautain habituel.

‘-De fait : en admettant qu’elle vienne de partir de sa place, est allée remplir son verre d’eau en sachant que le débit du robinet est de 0,72 m³ par heure, cela signifie qu’elle reviendra dans environ 86,3 secondes, mais vu que je ne compte pas bouger avant un petit temps…Elle ne risque pas de revenir.’

Il baissa le regard sur le plateau repas non-fini et…Et ne se gêna pas pour piocher dedans. Quoi ? C’était juste devant lui, et peut-être que ça dissuaderais encore plus ladite fille à ne pas revenir à sa place. Et puis ça tombait bien, il commençait à avoir faim et n’avait aucune envie de faire la file. Il mâcha donc un instant, puis relevant le regard, se remit à fixer Rick.

’-De fait : pour le courant électrique, la vitesse de l'information est d'environ 226 000 km/s dans l'eau. Tu savais que dans le cuivre elle était de 273 000 km/s ? ….Non tu ne le savais pas. Tout comme tu ne sais pas que dans le cas d'une ampoule reliée à un interrupteur par un fil de cuivre de 10 m, l'ampoule s'allume 3,66•10-8 secondes après la fermeture de l'interrupteur. C’est-à-dire quatre centièmes de millionième de seconde.’
avatar
Craig


Messages : 23
Date d'inscription : 02/02/2013


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: A la chasse aux plateaux [Rick *^* ] Lun 4 Fév - 10:18
Rick n'a jamais eu de mal à se lever... quand il y avait une bonne raison bien évidemment et là aujourd'hui en ce moment même il y en avait une. Il pensera a remercier cet andouille, boulet ou ce que vous voulez d'avoir transformer tout le monde en humain, puisqu'en plus d'avoir un corps de rêve, il peut également profiter d'avoir plein de jolies filles avec qui il n'avait jamais parlé. Cette fois ci elle était grande, charmante, de grand yeux bleu, une chevelure ébène, une peau qui est... doit être d'une douceur certaine, mais il ne tarderait pas à le savoir. C'est, de plus, elle qui est venu le voir pour un rendez vous, cela ne se refusait pas voyons, quel homme digne de ce nom refuserez la compagnie d'une si charmante... tourelle. On ignorera simplement les armes dangereuses qui sont accrochées à sa taille, puis Rick aime les femmes fortes.

Bon il se vêtit normalement comme a son habitude, avec un charme naturelle, il ne voit pas l’intérêt de mettre trois ans à s'habiller, pourquoi faire compliquer lorsque l'on peut faire simple. Tout lui va de toute manière et rassurez vous ses chevilles ne gonflent pas, il est... immunisé en quelque sorte. Le grand dadet s'admira une dernière fois avant de quitter la pièce qui lui servait de refug... de chambre. Très ordonné et minutieux lorsqu'il s'agit de rendez-vous, la cafet, dans la salle de repos, un endroit idéal pour tout type de rencontre, surtout pour la première impression à vrai dire. Puisque bon.. Rick a beau être un peu brute dans ses propos, il n'irait tout de même pas jusqu'à les inviter dans sa chambre.... ce qui veut absolument tout dire en soi.

Bon elle était là, tellement parfaite, sublime, un ange parmi tous les processus de ce laboratoire, bon il dit ça assez souvent... pour chaque joli minois qu'il croise en fait, coureur de jupons un jour, coureur de jupons toujours. Il est bien heureux d'apprendre que la donzelle aux armes intimidantes était loin d'incarner la timidité, il ne fallut pas bien longtemps pour qu'elle tombe sous le charme du bel aventurier. Même sa vulgarité n'avait pas l'air de la traumatiser, pas même une heure après leur rencontre qu'elle se retrouvait déjà bien installée sur les genoux de Rick. Et le beau dragueur n'allait pas s'en peindre, il allait juste devoir rajouter un nom à son carnet de contact féminin et en profiter pour aller narguer son am de toujours le p'tit rouquin qui, sur ce domaine était loin d'égaler l'aventurier. Je pense qu'il s'en fichait pas mal... mais cela ferait bisquer n'importe qui. Hehe.

La jeune femme finit par se lever dans le but de prendre un peu d'eau ou autre chose, suivit de près par l'intense regard de Rick, autant profiter de la belle vue. Celui-ci n'eut que le temps de passer à la jeune femme et lorsqu'il regagna le siège où elle était installée un peu plus tôt se trouvait....un boulet lourdingue qui ne sert absolument à rien... N'y avait-il pas assez de place dans le réfectoire pour que cet andouille se place à cet endroit précis ??? Rick exprimait relativement bien son état mental du moment en dévoilant une expression faciale pour le moins dépitée. Le regard blasé, sourcil mi-froncé, mi-décu et ses lèvres qui laissaient sortir une espèce de « Tchhh ! ». Pour montrer à l'autre lourdingue qu'en cet instant précis, il recommençait à faire chier son monde et qu'il n'était pas le bienvenu. Il posa lourdement sa tête dans le creux de sa paume droite, soupirant tout en regardant que la jeune femme le regarda, hésitante à se rapprocher puis finit par se décider à s’éclipser directement. Il l'a comprenait d'une certaine manière, ce type fait peur à tout le monde et surtout les tourelles... allez savoir pourquoi. Rick ignora remarquablement bien les propos lassant du processeur de savoir inutile comme il aimait bien l'appeler, parmi tout ses collègues, il était celui qui supportait le mieux Craig ou du moins, le plus doué pour faire croire qu'il écoute telle ou telle chose alors qu'il n'en est rien.

« J'peux savoir c'qui t’amène ici vieux ? Sur LA place qui était réservée à MA charmante créature... tu sais que si tu souhaite simplement parler à quelqu'un et lui apprendre un tas de savoir très « intéressant », je pense que le mioche Espace serait ravis de te faire la conversation ou va trouver Wheatley y s'faisait chier... »

Il continua de regarder dans le vide puis ramena son attention légèrement vers l’intrus qui venait de bousiller son rencard et constata qu'il dévorait les dit chocolats et gâteaux de la demoiselle que Rick lui avait offert.

« Ça va te gêne pas surtout, 'sont bonnes les gâteries prévu pour MA demoiselle !!?!! »
avatar
Rick


Messages : 59
Date d'inscription : 31/01/2013
Localisation : Tout dépend d'où voulez-vous que je sois!


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: A la chasse aux plateaux [Rick *^* ] Lun 4 Fév - 11:12
Mon Dieu. Vous ne pouvez pas savoir ô combien il s’amusait intérieurement de voir la tête déconfite de son interlocuteur forcé. Qu’est-ce que c’était drôle de casser les situations. Généralement les personnes n’aimaient pas vraiment quand leur venue ne semblait pas apprécier, mais au contraire pour Craig, plus la personne le détestait, mieux c’était de son point de vue. C’est que ça s’annonçait nettement plus amusant pour lui. Certes Rick d’habitude n’était pas la personne qu’il choisissait d’enquiquiner, vu qu’il semblait plus ou moins le supporter, mais ici c’était différent : il venait de lui casser son rendez-vous. Donc il avait une raison de lui en vouloir pour le moment.

Ce qui l’amenait ici ? Et bien…Et bien l’envie de s’occuper et de faire chier son monde. Mais il n’allait pas le lui dire comme ça, autant être un peu plus « discret ». Quoique. Si ça pouvait l’énerver encore plus, ce serait bien. Conclusion, il fallait qu’il essaye, rien que pour voir comment il allait réagir face à ça. Après, il faudrait qu’il marque dans un coin de sa tête cette réaction, histoire de se rappeler plus tard s’il fallait réitérer l’expérience ou non.

‘-Mmmmh. Je m’ennuyais, donc je me suis dit qu’il fallait que quelqu’un d’autre soit aussi ennuyé, pour que je ne sois pas le seul à être dans cet état. Et de fait : en admettant que je te lâche au plus vite, c’est-à-dire dans une heure vingt-sept et cinquante-trois secondes, dans un peu plus de deux heures quarante, tu auras retrouvé ce…que tu qualifie de « charmante créature », vu que n’importe quelle personne faisant partie de la gente féminine te conviens.’

Craig lança un regard circulaire à la cafétéria avant de revenir vers Rick. Non vraiment, il était la personne la plus intéressante à enquiquiner pour le moment. Encore il y aurait eu l’autre abruti, il aurait certainement été plus vite chez lui mais…Mais il n’était pas dans son champ de vision. Alors il devrait se contenter de Rick. Quel dommage.

’-De fait : mon savoir n’est pas ‘très intéressant’ mais indispensable. Surtout pour toi et ta culture…Qui a l’air d’être inexistante. Tu devrais me remercier de perdre mon temps avec toi à te cultiver. La Sphère-Espace, c’est inutile d’essayer de la raisonner, elle est bornée, et ne veut pas comprendre qu’elle n’ira plus jamais dans l’espace. Quant à l’Abrutisphère, tiens je devrais l’appeler comme ça la prochaine fois, malgré sa petite taille, je l’ai bien vu me fuir lâchement au moins trois fois.’

Alooors. Qu’est-ce qu’il y a de bon sur ce plateaaau ? Des gâteaux au chocolat, tiens c’est bon ça, et des chocolat tout court aussi. Des noirs, des au lait et des blancs. Beurk. Les blancs c’est tout dégeulasse. Puf. Autant les jet…Oh noon. Pourquoi les jeter ? Il suffit tout simplement de les refiler à l’autre en face en essayant de l’énerver encore plus ! Face à la question qu’il lui posait, il tira légèrement la moue.

’-Hm…C’est pas génial, tu régresses dans le choix de tes chocolats, ceux d’il y a trois jours étaient nettement mieux. …Oh, tu n’étais peut-être pas au courant qu’elle a fini par me les donner ? Après dix minutes de monologue, mais elle me les as quand même donnés. Au moment où j’ai laissé « sous-entendre » que toi et le roux vous aviez passé la nuit la veille ensemble.’

Rien qu’en se souvenant de la tête de la jeune femme, il ne pouvait s’empêcher de sourire en coin. Même plus qu’en coin, il souriait narquoisement en fait, et rit même pendant quelques instants, à moitié intérieurement. Oh mais c’est vrai, avec ça, il allait en oublier ses chocolats blancs qui traînaient toujours son plateau.

’-De fait : Le chocolat blanc a été produit pour la première fois en Suisse dans les années 1930 par Nestlé, dans le but d'utiliser les surplus de beurre de cacao. Il a d'abord été distribué en Amérique en 1948 avec l'introduction des barres de chocolat « blanc alpin » Nestlé, qui contiennent du chocolat blanc et des amandes. Dans l'Union européenne et en Suisse, le chocolat blanc doit contenir au minimum 20 % de beurre de cacao et au moins 14 % de matière sèche de produit laitier , dont pas moins de 3,5 % de matière grasse lactique. Les États-Unis appliquent en outre une restriction à 55 % maximum de produits sucrants. Pour que le chocolat blanc soit brillant il faut le tabler à des températures plus basses que le chocolat noir. Soit 43 °C, 24 °C puis 28 °C + ou - 1°, afin qu'il soit brillant au moment du moulage.

Il le prit entre ses doigts, l’examina un instant avant de tous les repousser vers la Sphère en face de lui. Non il n’en voulait pas de cette chose absolument immonde.

‘-Il s’agit du chocolat le plus gras. Vu ta corpulence qui n’est déjà pas des moindres, on ne verra sans doute pas la différence. ‘

Il finit de les pousser tous vers lui, tout en souriant une nouvelle fois narquoisement vers lui, avant de…de finir de manger ce qu’il y avait sur le plateau.
avatar
Craig


Messages : 23
Date d'inscription : 02/02/2013


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: A la chasse aux plateaux [Rick *^* ] Mar 5 Fév - 9:08
Nan mais sur le coup là, les scientifiques se sont relativement bien rétamés, après avoir crées ce merveilleux core et esprit qui est celui de Rick, ils ont fait Craig... Petit frère relativement lourdingue, passablement agréable, enfin tout ce que vous voulez mais en négatif. Expliquez moi pourquoi une sphère créee dans le but de corrompre GlaDOS peut autant irriter ses confrères, nan mais c'est vrai quoi... les pauvres.
Tu la retrouvera.. cela est même certain, ce n'est pas comme si le bel aventurier lui avait dit « casse-toi » ou « je suis guai », c'est d'ailleurs pour cela que Rick n'a presque trop rien dit ou pensé. Vous vous imaginez un peu la catastrophe ? Ouai nan mais j'vous jure, une conquête qui apprend que son cher et tendre est primo, un coureur de jupon et secondo, qu'il fait en plus de cela, des choses pas très catholiques avec les hommes, Rick pourrait en faire un arrêt cardiaque, enfin dans son cas ça serait plutôt une déconnexion massive de tout son réseau d'information, processeur en cours de désintégration. Bah oui, il n'est pas macho, mais réaliste, si par malheur, et je parle principalement aux hommes, aux vrais, ce qui ont des poils !Ceux des comme on en fait plus !!... aHEM ! Bah osez un peu dire quoi que ce soit à une femme et vous pouvez être sur que d'ici quelques heures, un immense réseau de contact sera au courant de la chose, partez du fait qu'un secret n'est jamais secret... Alors avec une nouvelle de ce calibre vous imaginez un peu les dégâts...

Merci pour tes sarcasmes habituels... il devrait vraiment demander à GlaDOS, le même programme de sarcasme qui s'applaudit lui même... De plus qu'il a l'air d'en être tellement fier de ses petites tiques mesquines et puis Wheatley qui fuit... ce n'est pas particulièrement étrange. Vous savez, par moment il va être le core le plus courageux que vous n'ayez jamais vu au point qu'il en étonnerai tout son entourage et d'autre on le voit courir comme un dératé pour trois fois rien ou parce qu'il a cru entre apercevoir GlaDOS... Dans ce cas, cela ne le surprend encore moins. Craig n'a toujours pas capté que dès qu'on le voit tous le fuit pour ne pas avoir à subir son supplice du grand connaisseur... Il est comme un macaque, quand il te tiens, il te sera impossible de t'en débarrasser. C'est d'ailleurs pour cela que Rick cherche plus à le supporter qu'a l'éviter, il s'est mis en tête d'ignorer ses dires... ce qu'il ne fait pas spécialement. Bref, par la suite... vas-y critique et crache ton petit venin, on va dire INSENSIBLE, c'est pas vrai mais il fais genre, ses pauvres chocolats !!! ça te suffisait pas de les lui prendre alors qu'ils ne t'étaient pas destinés.. nan mais je rêve...

'j’ai laissé « sous-entendre » que toi et le roux vous aviez passé la nuit la veille ensemble.’

…..........................................

*crise cardiaque intérieur puis début de la détérioration des capacités cognitives de l'individu répondant au nom de Rick*
il veut sa mort sur sa conscience c'est ça ?? Rick sur l'instant avait des envies de meurtres, il avait autant envie de se désintégrer que de l'étrangler, de le faire saigner ou encore le donner en pâture aux tourelles enragées... Pourquoi ne fait-il rien ?... Je répondrais simplement parce que ça lui ferait trop plaisir...et puis il était certainement en train de réaliser de l'impact que pouvait avoir ce genre de petites phrases bateaux et le pire dans l'histoire c'est qu'il en était fier, tout se voyait à son sale petit sourire en coin. Garde ton calme, garde ton calme, je ne suis que ta conscience, mais je te masse quand même les épaules, et desserres un peu tes poings là tu va te faire exploser un vaisseau sanguin. Ne cède pas à la tentation, si tu le fais tu rentre dans son jeu et tu le regrettera alors ressaisit toi !!! Na... Bah il a beugué le pauvre, il vient de passer d'une expression faciale digne des meilleurs films d'horreur, à celle du dégoûté, l'homme dangereux qu'il faut à tout prix éviter et finalement au... néant, comme si son âme venait de quitter son corps. Une des choses qu'il redoutait le plus venait de se produire... Craig s'étonnait d'être seul et de n'avoir personne à qui remballer sa science, mais ce n'est pas en brisant la réputation d'un type qui ne vit que par ça que le gaillard va avoir envie de passer du temps avec lui... Rick va vraiment aller pleurer dans les jupons de Wheatley pour le coup, même si celui-ci n'en a sûrement pas...

« Oui en effet j'étais avec Wheatley il y a trois jours. On s'mataient les enregistrements des nouveaux sujets de test, c'était épique, franchement inoubliable.... ah désolé... t'inviter ne nous a pas traversé l'esprit, j’espère sérieusement que tu ne t'es pas trop ennuyé...TOUT SEUL !!! »

Méchant, il est vrai, mais l'autre abruti rose l'avait bien cherché il est juste malsain quand il s'y met, comme un gosse on le remet à sa place, sauf que dans son cas, ce n'est pas garantis qu'on arrive à le calmer... Qui s'y frotte s'y pique mon bonhomme.

« AH ! Et concernant ma corpulence, elle me va parfaitement et beaucoup l’apprécient telle quelle. Je pensais que tu ne disais que la vérité, autant le dire si t'es jaloux gamin ! »

C'était à son tour de sourire étrangement... et puis il a un corps de rêve OKAY !!!
avatar
Rick


Messages : 59
Date d'inscription : 31/01/2013
Localisation : Tout dépend d'où voulez-vous que je sois!


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: A la chasse aux plateaux [Rick *^* ] Mar 5 Fév - 10:02
Haussant légèrement un sourcil, Craig mangea un autre chocolat, noir cette fois-ci, tout en observant le…les changements faciaux de son interlocuteur. Intéressant. Ainsi, il essayait de se retenir ? Va-t-il y arriver ? Peut-être qu’il n’a pas encore été assez fort dans ses propos. Il devrait réfléchir à en amplifier l’ampleur. Non mais si l’autre ne pétait pas un câble, ce n’était absolument pas drôle. Si des coups de poings ne se perdaient pas non plus, il n’y avait pas d’intérêt. Il allait persévérer. Ce n’était pas le voir essayer de garder son calme qui l’intéressait après tout. Si il avait pris le temps de se bouger jusqu’ici, et de lui parler, c’était pour être plus amusé que ça.

Mais alors qu’il le fixait toujours, tout en continuant de manger les chocolats et gâteaux qui n’étaient pas finis, on peut dire que la sphère aventure se « vengea ». Très bien, il voulait jouer à ce jeu là ? Il allait répliquer. Mais peut-être pas tout de suite. Tout simplement parce que l’autre avait visé juste en lui lançant cette pique. Craig savait parfaitement que c’était bien de sa faute si jamais la solitude le frappait autant, mais ça n’empêchait que c’était douloureux. Après tout, ce n’était pas réellement de sa faute si jamais il enquiquinait tout le monde. C’était plus fort que lui, il avait été programmé pour ça.

Quoiqu’il en soit, son sourire en coin faiblit, mais pas totalement cependant. Il n’allait pas se laisser démonter par ça, ce serait parfaitement ridicule, de son point de vue en tout cas. Il remonta légèrement ses lunettes, et pencha légèrement la tête en continuant de regarder son interlocuteur. Après tout, regarder des enregistrements des nouveaux sujets de test…Autant rester seul. Du moins c’est ce qu’il essayait de se convaincre. Il croisa les bras, les mettant contre lui, avant de reprendre une nouvelle fois la parole

’-Oh non, je me suis bien amusé ne t’en fais pas pour ça. De fait : je préfère être tout seul comme tu le dis plutôt que de me retrouver avec des rumeurs sur le dos. En sachant que je lui ai dit ça il y a trois jours, qu’elle l’a sûûûûûrement compris dans un autre sens, et bien plus des trois quart des filles des Laboratoires doivent être maintenant au courant de cette histoire. Hm…C’était peut-être bien une des dernières à ne pas avoir eu vent de ça. Tu vas sans doute mettre plus de temps à en retrouver une que prévu…Et bien, je te conseille de réserver le roux bouche-trou pour les soirées qui suivent, on dirait bien que regarder les vidéos des nouveaux sujets va toutes les occuper pour un bout de temps…Ce qui ne va faire qu’amplifier la rumeur.’

Il plissa légèrement les yeux et renforça son sourire, niant complètement sa voix intérieure qui lui disait que malgré ses dires, sans doute que regarder ses vidéos avec quelqu’un était nettement plus amusant que de raconter à son armoire de quelle époque elle vient, de quel bois elle est faite, et d’où il provient. Soit. Tout ça donnait soif à notre chère sphère d’infos plus qu’importante. Et ne voyant pas d’autres verres que celui de Rick…Bah il se servit hein. Il prit donc le verre, commença à boire et…Et faillit avaler de travers en l’entendant parler une nouvelle fois. Lui jaloux ? Il le regarda quelques instants avant de lui recracher à la figure la moitié de l’eau qu’il avait en bouche.

’Oh pardon, c’était fait exprès. Et…Moi jaloux ? De ce que tu oses appeler avec fierté ton corps ? ….J’ai compris, c’était une tentative pour me faire rire ? De fait : ça a failli réussir, mais avec l’air que tu arborais…C’est à se demander si toi aussi tu n’aurais pas été conçu pour être un abruti, ça expliquerait beaucoup de choses.’

Craig regarda une nouvelle fois à côté de lui et…Et remarqua que quelqu’un d’autre fixait son interlocuteur. Une jeune femme un peu plus loin, accompagnée de deux autres, sans doute ses amies, qui le regardait d’un air interrogateur. Esquissant un nouveau sourire, la sphère info pointa légèrement discrètement le groupe de filles du doigt, avant de reprendre la parole une nouvelle fois.

’-Et là on en est au moment où elles se demandent si les rumeurs sont vraies et si en plus de l’autre nain, je ne vais pas aussi faire partie de ton tableau de chasse. Allons, tu ne voudrais quand même pas briser leurs espoirs ?

Plaçant ses deux coudes sur la table, non loin de Rick, il posa son menton sur la paume de ses mains, le fixant avec un sourire qu’il se voulait niais et qui…Qui se transforma en sourire narquois après même pas deux minutes. C’était trop fort, il ne pouvait pas ne pas s’empêcher de ‘rire’ en voyant le groupe de filles parler frénétiquement maintenant entre elles.

’-De fait : la gente féminine ayant une plus grande imagination que la gente masculine, et surtout étant donné leur rapidité à colporter des ragots…Je crois que l’on vient d’accélérer la procédure qui consiste à ce que touuuut le laboratoire soit au courant de ton potentiel…changement de bord on va dire.’

Enlevant un de ses coudes, il baissa légèrement la tête vers la boite de chocolat, presque vide maintenant, et en prit un, avant de mordre dedans, prenant plus ou moins la moitié, et de tendre après vers Rick, le restant en papillonnant des yeux

’-Allons, ouvre donc la bouche ! De fait : étant donné que tu es une sphère, tu ne peux pas attraper les centaines de maladies plausibles qui se trouveraient sur ce chocolat maintenant que j’ai mordu dedans si nous étions humains.’
avatar
Craig


Messages : 23
Date d'inscription : 02/02/2013


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: A la chasse aux plateaux [Rick *^* ] Jeu 7 Fév - 10:54
Rick n'est vraiment pas du genre à s’inquiéter pour si peu, il est doué malgré ce que le gigolo veut faire croire, il a rarement des soucis avec la gente féminine, sauf pour certains cas croustillants, enfin bon, se sortir de ce genre d'épreuve est tout aussi amusant que d'essayer de se les faire siennes... Même si ce genre de situations est primo extrêmement gênante, et de deux particulièrement ennuyante. C'est pas comme s'il n'avait pas l'éternité pour faire ce qu'il veut des demoiselles de ce laboratoires... Faut bien s'occuper voyons. N’empêche que...... c'est chiant quand ça arrive... surtout quand l'on sait que la personne qui a provoqué ceci se trouve en face de nous... et que l'on se retient pour ne pas montrer aux demoiselles des alentours que l'on est qu'une brute épaisse qui ne réfléchit pas et qui frappe un innocent pour rien. Quoique ce n'est pas vraiment pour rien, et puis à la vue du nombre incalculable de personne qui l’appréciaient, je doute que les gens le prenne pour un innocent et qu'ils aient pitié de lui... à mon avis et celui du grand dadet ils lui en seraient même plutôt reconnaissant. Surtout l'autre rouquin de qui on arrête pas de parler dans son dos depuis tout à l'heure.... pauvre gars, s'il savait... Bah Rick lui racontera certainement tout dans peu de temps, et ce ne sera plus que le passé et une vieille histoire déjà oublié... espérons.

Rick se conforta dans son idée lorsqu'il entendit l’espèce de vieille chose rose déblatérer des propos avec une voix qui se contredisait totalement... du point de vue du grand brun bien évidemment. Pour lui Craig est jaloux de son corps de rêve, mais pour ce qu'il en est vraiment, tout se passe dans le crane bien trop compliqué de ce bonhomme. Un abruti ? Hey il n'est pas Wheatley, il ne risque pas de hurler dans la salle « JE NE SUIS PAS UN ABRUTI !! », nan il est pas puéril à ce point et puis il a tout de même était créer pour corrompre la belle GlaDOS, ce qui expliquerai pas mal de choses du fait qu'il soit un abruti... et il y a toujours pire que lui donc il ne s'en fait pas. Il ne répondit pas et se contenta de regarder l'autre impertinent se foutre de sa magnifique personne, heureusement qu'il a un minimum de logique dans son crane... sinon Craig ne serait plus de ce monde, parce qu'avouons-le, question dose de muscle et puissance physique c'est le brun qui gagne.

Il regarda également le troupeau de demoiselles, ahh qu'il était frustrant de ne pouvoir rien faire alors qu'elles étaient là à l'attendre, il réglerai le problème en moins de deux s'il n'avait pas cette espèce de pot de colle devant lui qui ferait tout pour que cela se passe mal... quel chieur j'vous jure. ALORS LA !!! il devenait vraiment irritant qu'est ce qu'il avait à se rapprocher de la sorte, nan mais il lui prenait quoi il voulait un pin, c'est simple, rapide et efficace et surtout très rapide... ah ça il l'a déjà dit bon bref quoi !! …. Bon avec la dernière phrase, la petite jauge de stressometre de Rick commençait sérieusement à atteindre le sommet, la petite bouboulle du haut était rouge pivoine et ne demandait qu'à exploser. Son programmeur lui a toujours répéter, « la violence est la ressource des faibles, utilise la à bon escient mon petit ». D'accord dit-il dans ses pensées les plus profonde, cette promesse il a respecté depuis longtemps, bah il demande l'autorisation intérieur de la rompre juste pour cette fois, c'est légitime et cela en réconfortera plus d'un à mon humble avis. Il se mit à lui sourire bêtement alors que l'autre gugusse lui tendait un chocolat que RICK avait fait, dans un mouvement précis et savamment dosé, il se recula plutôt lentement de la tête et finit par la rapprocher violemment dans le but de heurter le crane de l'autre andouille qui partit valser sur plusieurs mètres.
Le gaillard s’avança d'un pas assuré, une main dans sa poche et il posa sans retenue son pied sur le bide de l'autre andouille, tiens ce surnom lui va comme un gant d'ailleurs.

« OYY gamin, t'savais que colporter de fausses informations et les raconter à de pauvres demoiselles innocentes pour réduire la réputation d'une personne à néant était punit par la loi ? » Il fit tomber le chocolat sur la loque à terre, le prit par le col et le ramena près du visage. « Et la loi ici mon poulet … c'est moi »

La deuxième phrase fut dite sur un ton un peu plus serein mais l’espèce de coup de boule qui s'en suivit... beaucoup moins. Il le lâcha et prit la pose du gars trop stylé et trop fier de lui, une main dans la poche, l'autre qui glisse dans ses cheveux. La tête légèrement penchée en arrière et le buste bien droit. Son regard était à la fois fier et présomptueux, tout en regardant le mollusque inutile. Il jeta avant de lui répondre un coup d’œil dans la salle voyant que quelques demoiselles l'avait vu, les hommes... ils s'en fout un peu à vrai dire.

« Ça t'amuse de brouter le sol ? Il ne m'a pas l'air très confortable pourtant gamin ! »

Tu l'a cherché enflure va ! Pour énerver Rick il en fallait tout de même, t'es le pompon en fait Craig, soit fier de toi... ou pas. Ahhh ! Premier bruit ou plutôt de gémissement de contentement d'une demoiselle, viens la ma petite réputation, reviens voir tonton Ririck, il t'attend.
avatar
Rick


Messages : 59
Date d'inscription : 31/01/2013
Localisation : Tout dépend d'où voulez-vous que je sois!


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: A la chasse aux plateaux [Rick *^* ] Ven 8 Fév - 8:58
Rooh, il ne voulait pas de son chocolat ? Il allait finir par être vexé s’il continuait comme ça. Non mais franchement, il lui proposait siiii gentiment de prendre ce chocolat, et il semblait faire comme si de rien n’était. …Non réellement, il semblait plutôt se demander s’il n’était pas en train de faire un mauvais rêve. C’était actuellement ce qui était le plus drôle. Hm ? Tiens il se reculait ? Peut-être que c’était ce qu’il y avait de mieux à faire, mais en même temps si maintenant il se mettait en tête de sortir de la salle parce qu’il l’enquiquinait de trop…C’était absolument pas drôle. Pas drôle du tout même. Non parce que bon, il aimerait bien encore continuer à l’embêter un peu, ce n’était pas comme s’il avait montré toutes ses capacités de chieur sur pattes là.

Il haussa vaguement un sourcil, cherchant à quelque chose qui pourrait le forcer à rester –Se lever aussi, lui courir après et lui sauter dans les bras en criant de ne plus jamais le laisser seul ? …C’est une idée.- Mais avant même qu’il ait pu décider de se lever, il…Il se retrouva à faire une rencontre magnifique avec le sol, en ayant en prime un mal de tête. Autant dire qu’il n’avait pas tout à fait compris au début ce qui s’était passé, et ce ne fut qu’après quelques secondes, qu’il passa sa main sur son front avant d’essayer de se relever et de…Bah de se retrouver au sol comme une grosse bouse vu que l’autre venait de lui marcher à moitié dessus.

…Bon il va quand même éviter de balancer que la situation ne lui déplaît pas tant que ça. …Ou alors, s’il a vraiment envie de faire enrager l’autre, il pourrait éventuellement le faire. Ca pourrait être drôle. Mais bon, après si c’était pour que les autres garde on ne sait quelle idée jusqu’à leur destruction…Voilà quoi. Soit,…Avec quoi il venait l’autre ? Quelle loi ? C’est pas comme si y en avait vraiment ici hein, on trouvait bien des crétins à chaque coin de couloir qui essayaient de nous tirer dessus j’ai envie de dire. Bon le chocolat, il était pas obligé de le lui mettre dessus hein. …par contre pour le ‘vasy que je te prends par le col pour te montrer ô combien je peux être menaçant’…Et bien si l’envie lui prenait, il pouvait recommencer, ce n’était pas si désagréable que ça.

’-Tu ne peux pas savoir comme j’ai peur. …J’en tremble.’

…Bon il aurait peut-être mieux fait de se taire, s’il voulait pas se ramasser le deuxième coup de tête. Parce qu’il n’y avait franchement pas photo, niveau force, l’autre était nettement plus chanceux de ce côté-là. Mais bon, on ne sait pas résoudre avec la force n’est-ce pas ? Quoiqu’il en soit, alors qu’il retrouvait une nouvelle fois son ami le sol – bientôt on pourra le surnommer carpette tiens.- il lâcha un grognement, sans pour autant essayer de se relever. Non mais ce serait une mauvaise idée, s’il essayait là tout de suite,…Bah il était presque sûr de ne pas savoir faire plus de trois pas avec le coup qu’il venait de se recevoir.

Oh tiens, l’autre continuait de parler ? …Baah, autant lui laisser ses quelques minutes de gloire si ça peut lui faire plaisir. …instant durant lequel Craig leva les yeux au..Non pas au ciel mais vers le mur derrière lui plutôt. …D’accord, il avait plus fait ça tout simplement parce que ses lunettes étaient tombées un peu plus loin et que même s’il arrive à distinguer le principal, autant les avoir. Mais bon, ce n’était pas tout ça, mais il allait bien falloir le faire redescendre sur terre un de ses jours. Et au plus vite on le ferait, mieux ce serait. Prenant appui sur ses avant-bras, il se releva légèrement histoire de voir un minimum son interlocuteur.

’-Bien sûr que si, il l’est. Tu devrais d’ailleurs l’essayer par toi-même.’

Et vas-y que je te refasse mon sale sourire en coin avant que je te fauche les jambes avec mon pied pour que tu te ramasses toi aussi par terre. Ou comment trouver une utilité pratique à avoir des grandes jambes, au choix. Continuant de sourire, la sphère-info pencha légèrement la tête sur le côté sans pour autant quitter son sourire

’-Agréable non ? Bien que de fait : vu que tu es nettement plus petit et plus large que moi, tu n’as pas dû profiter autant de la fin de la chute, désolé.’

Non mais, il n’avait pas à regarder ailleurs, ça avait été beaucoup trop tentant de lui faire ce coup en le voyant tourner la tête vers on ne sait quelle fille dans la salle. Restant toujours à terre, Craig se redressa néanmoins légèrement, ne serait-ce que pour éviter de bloquer ses coudes à force de trop appuyer dessus dans cette position. Ce serait bête de bugger juste à ce moment-là.
avatar
Craig


Messages : 23
Date d'inscription : 02/02/2013


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: A la chasse aux plateaux [Rick *^* ] Dim 10 Fév - 3:27
Bon inutile de préciser à quel point il se sentait fier dans un sens et à sa place tous le monde le serait, ne le nions pas. Avoir la pire créature sous vos semelles et vous, avec le regard conquérant et la tête haute pareil à un héros qui vient de sauver le village, la veuve et l'orphelin d'un terrible cyclope abruti. C'est grisant. Mais il devrait tout de même songer à se calmer ne serait-ce qu'un peu, parce que même si cela fait du bien de se défouler sur l'autre punshing ball, il le savait pertinemment qu'à chaque fois qu'on lui foutait une baigne il était en état d'extase et ça répugnait bien évidemment le grand brun. De plus qu'ils n'étaient pas seul dans la salle et que se montrer trop violent sans que les autres en connaissent la raison... C'était à éviter pour sa réputation qui venait déjà d'en prendre un sale coup. Encore, à la limite une jeune femme qui se fait harceler, je comprends, là, la violence est justifiée mais là... Il n'allait pas hurler sur tous les toits que l'autre idiot venait de lui briser des conquêtes en le faisant passer pour un gay.

La vieille chose rose en rajouta encore une couche pour bien montrer a quel point il aimait ça, et puis sa tête... nan mais comment les programmeur ont pu créer un processeur si monstrueusement irritant, c'est tout simplement atroce, il avait envie de vomir, au sens propre ! Son existence même le répugnait.... Enfin un peu plus depuis environ une vingtaine de minutes. Et vas-y que... Que le jigolo le renverse. La question est comment a-t-il pu, avec une force si minable renverser le colosse, il est semblable à une brindille, un c'est musclor et l'autre c'est l’équivalent de Poil de carotte, tout maigrichon. On va dire qu'il devait être drôlement déconcentré par on ne sait trop quoi, puisque quoi qu'il arrive, il reste un triple idiot et il le sait, évident qu'il ne peut pas avoir une concentration en béton. Juste avant de s'étaler par terre et de, dans ce cas figurer au même niveau que l'autre boulet rose il se rattrapa in extremis, certes lamentablement, mais se rattrapa avec un gros bruit bien... Euh.... Viril.

« Le sol te correspond si bien que je m'en voudrait d'intervenir dans une alliance si parfaite, Oh et puis le fait que je sois plus large que toi me permet certainement de mieux me réceptionner sur mes deux pieds, s'pece de vieille larve rose ambulante... ! »

On ne va pas émettre le fait qu'il était à deux doigt de se prendre une taloche pas possible et de rencontrer son ami, qui est plutôt le meilleur ami de Craig dans la face... il s'installa dans la pose de L. le grand détective c'est à dire accroupis, mais d'une façon classe, le visage qui dévoilait une expression quelque peu...blasée. C'est à ce moment, alors qu'il ne disait absolument rien et qu'il essayait d'esquiver le regard de l'autre crétin inutile qu'il entendit un petit « pshit » qui venait … d'on ne sait pas trop ou puisque derrière lui il y avait une sorte de meuble. Il regarda et était dans un angle où il ne pouvait pas voir la petite demoiselle qui lui tendit le plateau, timidité ou je ne sais trop quoi mais c'était adorable. Sur le plateau, un superbe gâteau de chocolat blanc qui ne demandait qu'une seule chose, il ne se fit pas prier, la tête tournée vers le meuble il salua la personne qu'il ne voyait pas, « merci beauté, tu passr'a me voir plus tard que jt'remercie comme ils e doit ! » puis il prit le plateau avec sa puissante main et dans un mouvement remarquablement exécuté il le projeta vers sa proie jusqu’à que la sucrerie au CHOCOLAT BLANC atterrisse sur la tête du machin rose.

« Mange toi ça boulet inutile ! »

C'est à la fin de la phrase qu'il se mit à rire de façon extrêmement énervante avec sa grosse voix fier de lui comme il aimait si bien faire. Il avait une tête, mais pour une fois absolument sublime, pleine de crème et de chocolat blanc !! Il se retourna alors en arrière le grand sourire, il ne manquait plus qu'un petit flash près de son sourire charmeur pour faire cliché et pour faire fondre les demoiselles. il faut savoir que quand votre réputation laisse à désirer ou en a prit un coup, aller demander conseil à Rick, il saura vous la faire retrouver ou achetez simplement le magazine « Comment retrouver une fierté d'antan pour les nuls » By Rick or Adventure Core.
avatar
Rick


Messages : 59
Date d'inscription : 31/01/2013
Localisation : Tout dépend d'où voulez-vous que je sois!


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: A la chasse aux plateaux [Rick *^* ] Dim 10 Fév - 4:58
Han. Pourquoi il s’était rattrapé hein ? C’était nettement moins drôle. Enfin ,vu le…Le bruit on va dire, qu’il a lâché, c’est déjà pas mal. Et puis ce n’était pas non plus comme s’il s’était trèèès bien ramassé. Autant s’écraser totalement au sol plutôt que de se retrouver dans une position digne du stupide jeu où on est censé mettre ses mains et ses pieds sur des ronds de couleur bien définis. Jeu stupide vu que à la fin, on se tôlera de toute façon. Enfin bref, il n’empêchait qu’il n’avait pas tout à fait réussi son but. Un jour peut-être, il y arriverait. Le jour où il se déciderait à faire du sport régulièrement pour…Non, le jour où on changerait son programme qui déterminait son physique tout simplement. Mais si c’était pour ressembler à l’autre, qui prouvait d’ailleurs très bien que les primates étaient ses cousins de son point de vue, il s’en passerait.

Oh c’est fin. Il a dû chercher extrêmement loin sa phrase pour pouvoir la sortir. Vieille larve rose ambulante. Franchement. Dans cette phrase, il n’y avait que le mot ‘rose’ qui pouvait convenir. Et puis bon, ce n’était pas non plus comme s’il venait en tutu avec des bas roses flash tous les jours hein. Auquel cas, il aurait compris le ‘rose’. Mais sinon…Voilà quoi. Est-ce qu’il l’appelait ‘machin vert puant’ lui ? Non. Enfin maintenant que l’autre l’avait appelé de la sorte, il pourrait se venger verbalement en lui disant ça mais…Ce serait se rabaisser à son niveau, et autant ne pas le faire.

’-Oui, je suis en symbiose parfaite avec le sol, et au passage, il te fait remarquer que tu ferais mieux de changer tes chaussettes plus souvent, ça commence à le gêner assez fort, même quand tu marches avec tes chaussures. De fait : il y a deux minutes, même pas, tu me traitais de gamin, et maintenant de vieux, en sachant que tu es plus âgé, je dois t’appeler comment, la relique ?’

Il leva légèrement les yeux au ciel, avant de reporter son regard vers son interlocuteur et de…Remarquer qu’il avait une espèce de plateau en main. …D’où il le sortait ? Il n’en avait pas la moindre idée, et ne chercherait en tout cas pas à le savoir dans l’immédiat. Parce que…il avait une mauvaise impression avec ce machin. …D’ailleurs il ne fallut pas quelques secondes avant qu’il ne le voie de plus près, jusqu’à se le ramasser dans la figure. …Bon et bien, il prendrait sans doute sa douche plus tôt que prévu hein.

Bon premièrement….Enlever ses lunettes, parce qu’il verra mieux sans qu’avec pour le moment. Deuxièmement, trouver des serviettes, chose qui ne fut pas si difficile que ça, vu que bon dans une cafétéria, c’est pas ce qu’il y a de plus rare. Il laissa donc l’autre se…S’esclaffer dans son coin, préférant enlever l’espèce de matière indescriptible qui se trouvait sur ses verres, et les remis avant d’essayer d’enlever le plus possible qui se trouvait sur son visage. Très bien, il se la jouait comme ça ? Craig se releva de toute sa hauteur – en même temps, y a pas 30 centimètre qui allaient se barrer on sait pas où.- et fit quelques pas vers son interlocuteur, avant de se mettre à genoux, se triturant les mains et regardant le sol d’un air qui se voulait gêné mais…Mais au final le fait de baisser la tête devint plus une manière de cacher le sourire qu’il arborait une nouvelle fois.

’-…Pourquoi tu agis comme ça... ? La dernière fois tu…’

Il releva légèrement la tête vers lui, tout en faisant un regard de chien battu, finissant enfin de triturer ses mains, en passant un doigt sur sa propre joue, qui avait encore de la crème.

’-Etais nettement moins violent…’

Et vas-y cette fois-ci que je mette mon doigt en bouche avec de la crème de façon absoluuuuuument pas explicite. Qu’est-ce qu’il ne fallait quand même pas faire pour faire enrager les gens hein. Mais ça l’amusait tellement qu’il ne pouvait pas s’empêcher de continuer. Et puis bon hein. C’était en partie de la faute de Rick aussi, si il ne lui avait pas donné une ‘si belle occasion’, il n’aurait pas réagi de la sorte. …Quoique, Craig se serait bien passé de se ramasser le gâteau dans la figure. Surtout au chocolat blanc. Parce que y en avait en plus le goût dans la crème. Absolument ignoble.

’-…Et c’était bien meilleur que ça.’

Ohoho, ça vole haut. –Et je fais des rimes ouais.- …Bon, maintenant il y allait certainement avoir des gens qui par après iront l’aborder en lui demandant quelle est exactement sa relation avec l’autre. …Faut qu’il réfléchisse à ce qu’il dira. Parce que dans un sens, allez confirmer la rumeur qui allait certainement courir, et bien ce serait plus que drôle. Mais dans un autre sens, les meilleures blagues sont les plus courtes, et avoir des badauds sur le dos, plus des hystériques mécontentes d’avoir été menées en bateau par l’autre sphère…Il s’en passerait très bien.


avatar
Craig


Messages : 23
Date d'inscription : 02/02/2013


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: A la chasse aux plateaux [Rick *^* ] Ven 15 Fév - 22:08
« Hmm la relique pourrai être pas mal de toute manière nous ne sommes pas du genre à vieillir quelque soit notre âge donc ce n'est pas comme si cela n’importait... et puis sérieusement depuis le temps ou nous nous côtoyons tu n'as jamais remarqué que j'appelais tout le monde de cette manière ? Pas très observateur pour quelqu'un qui est censé tout savoir... »

Ignorons ses dires sur les chaussettes, ignorons les royalement parce que le Rick n'a jamais reçu une quelconque plainte comme quoi ses odeurs de pieds étaient désastreuses... Nan par ce que pour faire attention à lui, il y faisait attention, ce n'est pas non plus une sainte ni-touche puis qu’avoir des blessures aux cour de l'action est tout ce qu'il y a de plus classe pour un aventurier et tout le monde sait que cela fait craquer la donzelle. Un homme d'action en somme.
Attendez.... il nous fait quoi là le zozio ? Il veut s'en prendre une autre ? En plus il vient de le toucher avec ses doigt plein de crème ? Non non non arrête ça de suite tu vois, la il est tétanisé parce que tu viens de faire bakaCraig ! Dis pas des choses à doubles sens, nous ne sommes pas dans Black Butler avec une certaine chose rouge ! Tout le monde les regardent, mais pourquoi sont-ils à ce point le centre d’intérêt, ce n'est pas un spectacle que je sache ! C'est juste une dispute.... qui a virée à quelque chose de plus tendancieux il est vrai.. mais Zut quoi ! Il ne pouvait même plus bouger, et non les fana de Yaoi, ne vos faites surtout aucune idée. ARRRRGH MET PAS TON DOIGT COMME CA ! Vu la tête que pouvait tirer Rick, cela était évident qu'il n'était pas de mèche avec lui, il semblait vraiment terrorisé par la scène qu'il avait devant lui, réveille toi mon grand ce n'est pas très digne ce que tu nous fais là, toi qui parle d'affronter des monstres pas croyable tu as peur de Craig ? … non en fin de compte c'est tout à fait légitime.. je retire.
Calme-toi et trouve une solution qui ne brisera pas ton image une nouvelle fois, la violence ? Pourquoi pas, arrivé à un tel point de non retour, ce n'était pas ce qu'il y avait de plus dérangeant, et si pour le faire taire il fallait cela.... autant le faire et sans hésiter. Mais analysons un peu la situation pour éviter de recourir à une pratique qui est dite « solution de facilité ». Un sale type rose qui cherche à nous détruire notre réputation fait des choses bizarres avec de la crème et son doigt, le tout en face d'un bel homme dragueur.... Beau résumé. Donc si je réfléchis bien, il doit être du genre à anticiper toute nos actions et puis nous pouvons prendre des risques, c'est le but de tout bon aventuriers qui se respecte.

Voyons voir quelque chose à laquelle il ne s'attend pas du tout... original.... TROUVE !
De la manière la plus irritante possible il lui agrippa le menton d'une main bien ferme et rapprocha son visage de manière à ce que leur deux nez se frôlent, de manière à ce que leur prunelles plongent l'une dans l'autre.

« Tu as sans doute raison gamin, la dernière fois... j'ai été bien doux et j'ai fais attention à ne pas te faire la moindre mal quand nous l'avons fait.... et c'est pour cela que je vais arranger ce petit malentendu... »

Croche patte suivit de plaquage de tête contre le sol bien froid et bien dur, prenant soin de lui étaler la tronche sur le parquet, si fortement qu'il y en avait des fissures... sur le parquet bien sûr il ne se préoccupait que de peu des lésions qu'il pouvait avoir sur sa sale tronche.

« Sérieusement ! Tu t'attendais à ce que je me prenne à ton vieux jeu de mauvais goût ? Naïf ! »

Il attrapa la main d'une jeune femme qui ricanait en le regardant et qui passait près de lui et il daigna enfin sortir sa botte du crane de l'autre abruti. Il prit la main de la donzelle et arbora soudain un air bien sérieux qui, d’après mon humble avis ne lui allait pas du tout.

« Pensez-vous réellement que j'irais fricoter avec cette vieille chose rose alors qu'il y a vous et votre sublime beauté si près de moi ? Vous n'allez pas dire que vous croyez plus cette abruti qui se fourre le doigt plein de crème dans la bouche en sortant des âneries monstrueuses, plutôt qu'a moi qui est toujours été à vos côté ? »

Non bien sûr, Rick est un dragueur, alors le mensonge ça le connaît d'une certaine manière... mais les filles qui restent avec lui sont au courant de ce penchant particulier, et vous n'allez pas me dire que ça les dérange qu'il drague plusieurs filles alors que parfois celle-ci viennent alors qu'elles sont déjà deux à ses côtés.... Bon il a carrément ignoré l'autre mollusque au sol, ne te relève pas pas, t'es K.O, Rick devrait hurler Fatality !

avatar
Rick


Messages : 59
Date d'inscription : 31/01/2013
Localisation : Tout dépend d'où voulez-vous que je sois!


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: A la chasse aux plateaux [Rick *^* ] Dim 17 Fév - 10:16
Vraiment…Il devrait sans doute, sans aucun doute, l’enquiquiner plus souvent lui. C’est qu’on pouvait bien se marrer mine de rien. Non mais sa tête, rien que de regarder son expression faciale, il fallait qu’il la grave dans sa puce qui lui servait de mémoire. Comme ça dans les moments où il se sentirait un peu trop seul et que l’autre guignol le lui ferait remarquer, et bien il pourrait répliquer en lui remémorant cet instant et lui décrire sa tête avec graande précision. Oh lui aussi devait certainement avoir l’air ridicule, mais il s’en fichait pas mal contrairement à l’autre. Et puis, le réputation de la sphère aventure avait beaucoup plus à prendre que la sienne hein.

Gnié ? Adechqué ? Non ne cherchez pas la signification de ce mot, y en a pas, du moins pas à ma connaissance hein. Maintenant je viens peut-être de vous insulter dans une autre langue qui m’est inconnue, et dans ce cas je m’excuse mais…Mas on s’en fout complètement, là n’est pas le sujet et puis Craig venait de se demander ce que foutait son interlocuteur. Non mais. Sérieusement. EYBGEYBG Lâche ce menton. Ou alors il va mordre. Si il en serait capable.

Oh, il rentrait dans son jeu ? Il voulait continuer ? Très bien, il continuerait, ce n’était pas l’inspiration qui lui manquait de toute façon. Souriant toujours, il plissa légèrement les yeux, toujours prêt à cracher une nouvelle fois son venin l où ça faisait généralement le plus mal mais…Mais le venin cette fois-ci il alla se planter dans le sol. Quoique, c’est ce que j’en déduis. Craig aurait certainement pu le dire si jamais son système n’avait pas planté lorsqu’il fit sa charmante rencontre avec le sol, une botte sur la tête en prime.

Bon, il n’avait pas touuut à fait planté. Une part de lui-même essayait de remettre en marche l’autre part, provoquant des étincelles par moments. Sans aucun autre résultat que de faire des pitites lumière par terre et de…de mettre peut-être en danger la personne qui aurait la mauvaise idée de foutre ses doigt sur les pitites étincelles. Mais on va dire que tout le monde a dépassé le stade de ‘OH UNE LUMIERE DOUTEUSE QUI VIENT DE NULLE PAAAAAAART ALLONS DONC MEETTRE NOS DOIGTS DESSUUUS !’. En même temps, en ayant des anciennes tourelles dans le coin, c’était pas le meilleur des réflexes.

Donc revenons-en à la part qui voulait que la sphère info se remette sur ses pieds. Vu que ses efforts ne servaient à rien, elle passa au stade supérieur, et…et envoya une nouvelle décharge nettement plus forte qui réussit à faire trembler légèrement le brun dont les…les fils semblèrent se remettre peu à peu aux bons endroits. Du moins en partie. Parce que des idées fusèrent de nouveau. Mais c’était pas encore tout à fait ça. Et dans une situation pareille, à quoi on se raccrochait ? Pas à grand-chose, c’était surtout l’instinct qui guidait. Instinct qui chez Craig se traduisait par l’étalement de savoirs tellement passionnant.

’-Tr…Trois. Trois. Trois. Trois. Trois. Trois. Trois virgule quatorze…Quatorze quinze neuf…Contrairement aux dires et croyances de certain, le nombre pi n’est pas un nombre défini. C’est un nombre infini à répétition pourtant. Les quelques décimales suivant le trois que l’on peut bien définir sont 14159 26535 89793 23846 26433 83279 50288 41971 69399 37510 58209 74944 59230 78164 06286 20899 86280 34825 34211 70679 82148 08651 32823 06647 09384 46095 50582 23172 53594 08128 48111 74502 84102 70193 85211 05559 64462 29489 54930 38196 44288 10975 66593 34461 28475 64823 37867 83165 27120 19091 45648 56692 34603 48610 45432 66482 13393 60726 02491 41273 72458 70066 06315 58817 48815 20920 96282 92540 91715 36436 78925 90360 01133 05305 48820 46652 13841 46951 94151 16094 33057 27036 57595 91953 09218 61173 81932 61179 31051 18548 07446 23799 62749 56735 18857 52724 89122 79381 83011 94912 98336 73362 44065 66430 86021 39494 63952 24737 19070 21798 60943 70277 05392 17176 29317 67523 84674 81846 76694 05132 00056 81271 45263 56082 77857 71342 75778 96091 73637 17872 14684 40901 22495 34301 46549 58537 10507 92279 68925 89235 42019 95611 21290 21960 86403 44181 59813 62977 47713 09960 51870 72113 49999 99837 29780 49951 05973 17328 16096 31859 50244 59455 34690 83026 42522 30825 33446 85035 26193 11881 71010 00313 78387 52886 58753 32083 81420 61717 76691 47303 59825 34904 28755 46873 11595 62863 88235 37875 93751 95778 18577 80532 17122 68066 13001 92787 66111 95909 21642 01989 38095 25720 10654 85863 27886 59361 53381 82796 82303 01952 03530 18529 68995 77362 25994 13891 24972 17752 83479 13151 55748 57242 45415 06959 50829 53311 68617 27855 88907 50983 81754 63746 49393 19255 06040 09277 01671 13900 98488 24012 85836 16035 63707 66010 47101 81942 95559 61989 46767 83744 94482 55379 77472 68471 04047 53464 62080 46684 25906 94912 93313 67702 89891 52104 75216 20569 66024 05803 81501 93511 25338 24300 35587 64024 74964 73263 91419 92726 04269 92279 67823 54781 63600 93417 21641 21992 45863 15030 28618 29745 55706 74983 85054 94588 58692 69956 90927 21079 75093 02955 32116 53449 87202 75596 02364 80665 49911 98818 34797 75356 63698 07426 54252 78625 51818 41757 46728 90977 77279 38000 81647 06001 61452 49192 17321 72147 72350 14144 19735 68548 16136 11573 52552 13347 57418 49468 43852 33239 07394 14333 45477 62416 86251 89835 69485 56209 92192 22184 27255 02542 56887 67179 04946 01653 46680 49886 27232 79178 60857 84383 82796 79766 81454 10095 38837 86360 95068 00642 25125 20511 73929 84896 08412 84886 26945 60424 19652 85022 21066 11863 06744 27862 20391 94945 04712 37137 86960 95636 43719 17287 46776 46575 73962 41389 08658 32645 99581 33904 78027 59009 94657 64078 95126 94683 98352 59570 98258 22620 52248 94077 26719 47826 84826 01476 99090 26401 36394 43745 53050 68203 49625 24517 49399 65143 14298 09190 65925 09372 21696 46151 57098 58387 41059 78859 59772 97549 89301 61753 92846 81382 68683 86894 27741 55991 85592 52459 53959 43104 99725 24680 84598 72736 44695 84865 38367 36222 62609 91246 08051 24388 43904 51244 13654 97627 80797 71569 14359 97700 12961 60894 41694 86855 58484 06353 42207 22258 28488 64815 84560 28506 01684 27394 52267 46767 88952 52138 52254 99546 66727 82398 64565 96116 35488 62305 77456 49803 55936 34568 17432 41125 15076 06947 94510 96596 09402 52288 79710 89314 56691 36867 22874 89405 60101 50330 86179 28680 92087 47609 17824 93858 90097 14909 67598 52613 65549 78189 31297 84821 68299 89487 22658 80485 75640 14270 47755 51323 79641 45152 37462 34364 54285 84447 95265 86782 10511 41354 73573 95231 13427 16610 21359 69536 23144 29524 84937 18711 01457 65403 59027 99344 03742 00731 05785 39062 19838 74478 08478 48968 33214 45713 86875 19435 06430 21845 31910 48481 00537 06146 80674 91927 81911 97939 95206 14196 63428 75444 06437 45123 71819 21799 98391 01591 95618 14675 14269 12397 48940 90718 64942 31961 56794 52080 95146 55022 52316 03881 93014 20937 62137 85595 66389 37787 08303 90697 92077 34672 21825 62599 66150 14215 03068 03844 77345 49202 60541 46659 25201 49744 28507 32518 66600 21324 34088 19071 04863 31734 64965 14539 05796 26856 10055 08106 65879 69981 63574 73638 40525 71459 10371 20628 04390 39759 51567 71577 00420 33786 99360 07230 55876 31763 59421 87312 51471 20532 92819 18261 86125 86732 15791 98414 84882 91644 70609 57527 06957 22091 75671 16722 91098 16909 15280 17350 67127 48583 22287 18352 09353 96572 51210 83579 15136 98820 91444 21006 75103 34671 10314 12671 11369 90865 85163 98315 01970 16515 11685 17143 76576 18351 55650 88490 99898 59982 38734 55283 31635 50764 79185 35893 22618 54896 32132 93308 98570 64204 67525 90709 15481 41654 98594 61637 18027 09819 94309 92448 89575 71282 89059 23233 26097 29971 20844 33573 26548 93823 91193 25974 63667 30583 60414 28138 83032 03824 90375 89852 43744 17029 13276 56180 93773 44403 07074 69211 20191 30203 30380 19762 11011 00449 29321 51608 42444 85963 76698 38952 28684 78312 35526 58213 14495 76857 26243 34418 93039 68642 62434 10773 22697 80280 73189 15441 10104 46823 25271 62010 52652 27211 16603 96665 57309 25471 10557 85376 34668 20653 10989 65269 18620 56476 93125 70586 35662 01855 81007 29360 65987 64861 17910 45334 88503 46113 65768 67532 49441 66803 96265 79787 71855 60845 52965 41266 54085 30614 34443 18586 76975 14566 14068 00700 23787 76591 34401 71274 94704 20562 23053 89945 61314 07112 70004 07854 73326 99390 81454 66464 58807 97270 82668 30634 32858 78569 83052 35808 93306 57574 06795 45716 37752 54202 11495 57615 81400 25012 62285 94130 21647 15509 79259 23099 07965 47376 12551 76567 51357 51782 96664 54779 17450 11299 61489 03046 39947 13296 21073 40437 51895 73596 14589 01938 97131 11790 42978 28564 75032 03198 69151 40287 08085 99048 01094 12147 22131 79476 47772 62241 42548 54540 33215 71853 06142 28813 75850 43063 32175 18297 98662 23717 21591 60771 66925 47487 38986 65494 94501 14654 06284 33663 93790 03976 92656 72146 38530 67360 96571 20918 07638 32716 64162 74888 80078 69256 02902 28472 10403 17211 86082 04190 00422 96617 11963 77921 33757 51149 59501 56604 96318 62947 26547 36425 23081 77036 75159 06735 02350 72835 40567 04038 67435 13622 22477 15891 50495 30984 44893 33096 34087 80769 32599 39780 54193 41447 37744 18426 31298 60809 98886 87413 26047 21569 51623 96586 45730 21631 59819 31951 67353 81297 41677 29478 67242 29246 54366 80098 06769 28238 28068 99640 04824 35403 70141 63149 65897 94092 43237 89690 70697 79422 36250 82216 88957 38379 86230 01593 77647 16512 28935 78601 58816 17557 82973 52334 46042 81512 62720 37343 14653 19777 74160 31990 66554 18763 97929 33441 95215 41341 89948 54447 34567 38316 24993 41913 18148 09277 77103 86387 73431 77207 54565 45322 07770 92120 19051 66096 28049 09263 60197 59882 81613 32316 66365 28619 32668 63360 62735 67630 35447 76280 35045 07772 35547 10585 95487 02790 81435 62401 45171 80624 64362 67945 61275 31813 40783 30336 25423 27839 44975 38243 72058 35311 47711 99260 63813 34677 68796 95970 30983 39130 77109 87040 85913 37464 14428 22772 63465 94704 74587 84778 72019 27715 28073 17679 07707 15721 34447 30605 70073 34924 36931 13835 04931 63128 40425 12192 56517 98069 41135 28013 14701 30478 16437 88518 52909 28545 20116 58393 41965 62134 91434 15956 25865 86557 05526 90496 52098 58033 85072 24264 82939 72858 47831 63057 77756 06888 76446 24824 68579 26039 53527 73480 30480 29005 87607 58251 04747 09164 39613 62676 04492 56274 20420 83208 56611 90625 45433 72131 53595 84506 87724 60290 16187 66795 24061 63425 22577 19542 91629 91930 64553 77991 40373 40432 87526 28889 63995 87947 57291 74642 63574 55254 07909 14513 57111 36941 09119 39325 19107 60208 25202 61879 85318 87705 84297 25916 77813 14969 90090 19211 69717 37278 47684 72686 08490 03377 02424 29165 13005 00516 83233 64350 38951 70298 93922 33451 72201 38128 06965 01178 44087 45196 01212 28599 37162 31301 71144 48464 09038 90644 95444 00619 86907 54851 60263, etc, etc.’

Bon pense quand même à reprendre ton souffle hein. Même si t’es une sphère, autant ne pas trop faire peur aux gens. Il s’en rendit compte quand même malgré son état et cligna une nouvelle fois des yeux avant de retrouver petit à petit ses esprits. …On a bien dit petit à petit parce que là même si sa tête était maintenant un peu relevée, son regard était…Bah comme lorsqu’un truc buggait, complètement vide. Ensuite il bougea légèrement sa main, à moins que ce ne soit son programme qui s’en soit occupé, et…Et réussit à se mettre une décharge dessus. Point positif, c’est qu’il finit par retrouver complètement ses esprits. Point négatif, c’est que pour le moment il était en train de se demander ce qu’il foutait à terre avec l’autre pignouf en face tenant la main d’on ne sait quelle jeune femme à ses côtés. Puis il se souvint. Il se souvint de la discussion qu’il venait d’avoir avec Rick. Fronçant légèrement les sourcils, il préféra s’adresser directement à la jeune femme à ses côtés

’-On essaye d’être sympathique et puis au final on se retrouve avec la tête dans le sol…Charmant n’est-ce pas ?’
avatar
Craig


Messages : 23
Date d'inscription : 02/02/2013


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: A la chasse aux plateaux [Rick *^* ] Sam 23 Fév - 7:20
Vous savez pour toutes anciennes sphères, malgré leur apparence pour le moins humanisé, le fait de voir des saloperies d'étincelles ne sera jamais O grand jamais quelque chose de positif. Et d'après vous, qu'est ce que le grand dadet se décida à faire ? Comme la plupart des ingrats présent dans la salle... le regarder... le regarder comme s'il s'agissait d'un monstre inconnu en pleine crise d’épilepsie, il ne manquait plus que le petit filet de bave dégueulasse et c'était parfait, nous aurions donc un parfait être répugnant digne de rejoindre les nombreuses carcasses qui errent près de l’incinérateur géant. C'était limite que les spectateurs ne restaient pas fixe, la bouche entrouverte en faisant des « hoooo », « haaa » à chaque fois que quelque chose d'à peu près nouveau se produisait. Il formait à lui tout seul un spectacle capable de divertir n'importe qui, il devrait en être flatté... dommage qu'il soit actuellement hors service. Et puis ce n'est pas non plus comme si nous allions nous préoccuper de son cas, surtout Rick, il y a encore une ou deux heure pourquoi pas, mais maintenant, niet ! Et puis faut pas croire, on est pas tous comme les héros de dessin-animé pour stupide gamin, on aide pas tous notre prochain, à moins que l'on en ressort avec un certain mérite, surtout si ce prochain s’avère être Craig, le fameux processeur de savoir inutile. N’empêche... Il faisait pitié à voir, surtout lorsqu'il se mit à débiter sans même reprendre son souffle une suite illogique de nombre qui aurait très bien pu faire beuguer Wheatley s'il avait été présent.

« Merde... Je l'ai casser, roooh on va me passer un d'ces savons... »

C'est le moins que l'on puisse dire, il ne s’arrête même plus, et on lui a rappelé souvent à Rick en plus.... « Mon grand, apprend à réfléchir avant d'agir »... Ouai bah il ne sait pas faire, même s'il use rarement de la violence... quand il le fait, il le fait pour de bon et pas n'importe comment, un vrai Berseker... ou presque. Tiens ! Il se réveil enfin... et il fait semblant de n'avoir absolument pas vécu tout ça, il parle même normalement... lavage de cerveau ou je ne sais trop quoi, n'en parlons plus, et Rick sérieux... ait l'air moins idiot je te pris en le regardant. On dirait que tu viens de voir un fantôme. Les yeux blasés à la limite du désespérés, la bouche entrouverte pour montrer qu'il était tout de même un tant soit peu étonné...

’-On essaye d’être sympathique et puis au final on se retrouve avec la tête dans le sol…Charmant n’est-ce pas ?’

« Écoute... tu avais l'air de si bien t'entendre avec ton nouvel ami que j'ai simplement fait preuve de bonté en vous réunissant »

… C'est vrai quoi...

« Et puis bon, si pour toi, tu penses que réduire la réputation d'une pauvre personne innocente à néant et briser le cœur de je ne sais combien de demoiselles, ré-provoquer cette même pauvre personne innocente, jouer une comédie affreuse et grotesque avec lui, le traiter de gay, lui et un autre innocent, est gentil.... tu te fourre les doigts dans tes câbles mon gaillard ! Je pense donc que tu devrais revoir ton dico de science infuse et revenir nous voir après... non en fin de compte... ne reviens pas, on se passera trèèèès bien de ta présence ! »

Pourquoi ce laboratoire se doit de contenir les plus grands phénomènes sociaux, pourquoi..... Tous les concepteurs scientifiques étaient des illuminés complètement shooté à je ne sais quel substance illégal ou quoi....

avatar
Rick


Messages : 59
Date d'inscription : 31/01/2013
Localisation : Tout dépend d'où voulez-vous que je sois!


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: A la chasse aux plateaux [Rick *^* ] Lun 8 Déc - 9:36

Retrouver complètement ses idées après un beau plantage, ce n’est pas toujours facile. Le truc c’est de prendre le temps qu’il faut, même si ça doit prendre pratiquement deux ans. (Aucun rapport avec l’attente de cette réponse. PAS DU TOUT.) Heureusement pour Craig, il semblait avoir rassemblé ses esprits plus ou moins rapidement, ne se rendant pourtant pas compte de son bug précédent, et encore moins de ce qu’il avait bien pu déblatérer. Par contre il se souvenait très bien de sa rencontre avec le sol, et de son agresseur, malheureusement pour ce dernier. En même temps, il était resté juste en face de lui, par conséquent, il n’avait pas eu trop de mal à se rappeler de sa figure. Ce n’était pas non plus comme si ne s’étaient jamais croisés auparavant. A la base, ils étaient quand même tous deux, des processeurs corrompus, qui n’auraient sans doute jamais dû voir le jour. On se demande tous bien pourquoi. Après tout ils sont tellement utiles à la société. Indispensables même.


« ▬ Je… »


Il avait essayé. Il avait essayé de répliquer, comme il avait toujours répliqué à tout le monde, cependant, il n’avait pas vu venir la manœuvre, sans doute de sécurité qu’un de ses programmes avait décidé de faire après son bug : le redémarrage. Redémarrage qui, heureusement pour lui, malheureusement pour les autres, se faisait assez rapidement, chose dont il ne se plaignait certainement pas – après tout qui aimerait d’un coup en plein milieu de la journée perdre toute conscience et ressembler à un légume- mais qui l’avait plutôt intrigué : il devait être remplit des informations les plus importantes de la planète Terre, cela allait de soi, il était même sans doute le plus instruit de tous les processeurs ici, donc, il devait avoir pas mal de données encodées, donc, cela devrait prendre du temps. Mais non. Enfin. Pour le moment il se fichait pas mal du temps qu’il prenait pour redémarrer, sa première pensée fut pour Rick, et comment lui faire regretter d’avoir osé le toucher avec sa botte qui, on ne sait pas trop où elle avait traîné auparavant. Les gens aujourd’hui n’ont plus aucun respect, franchement. Il aurait pu au moins nettoyer sa chaussure, voir même en changer, c’était un minimum. En plus il déblatérait n’importe quoi. Mais ça, ce n’était pas une nouveauté.

Avec ça, il en avait même oublié sa répartie. Quelle tristesse. Il allait trouver autre chose à dire, il ne fallait pas s’en faire. Il avait toujours quelque chose à dire. Il avait été programmé pour répondre, et pour étaler son savoir. La populace avait le droit d’être informée. Elle avait le devoir de s’informer. Et il était le Sauveur qui venait leur apporter la Bonne Parole. Il prenait le temps de rester avec eux pour leur donner des explications afin qu’ils ne soient plus incultes. Ils devraient le remercier, mais à la place, on préférait le blâmer. C’était un incompris. Comme tous les grands génies. En même temps, il en était un. Il ne fallait pas avoir un énorme QI pour le comprendre. Mais il fallait croire que Rick n’avait pas le QI nécessaire pour s’en rendre compte. En même temps, il ne pouvait pas vraiment se rendre compte de grand-chose. Mais ce n’était pas de sa faute. Le pauvre, il n’avait rien demandé.


« ▬ Que tu crois. Même si toi tu te passerais peut-être bien de ma présence, tu le regretterais bien vite. Peut-être pas dans un premier temps, tu ne sembles pas avoir besoin d’une quelconque intelligence pour survivre, mais tu finiras par venir me supplier à genoux. C’est sûr et certain. Sache que tout ce que je puisse faire, allant contre ou dans ton sens, c’est pour ton bien. Maintenant il n’est que de ton ressort d’ouvrir les yeux ou non. »


Bien sûr il racontait n’importe quoi. Mais il était persuadé du contraire. Autant se persuader d’abord soi-même que les autres, c’est toujours plus convaincant. Avec un peu de chance, il pourrait même l’en convaincre. Mais énormément de chance. De la taille de l’égo du roux qu’il ne connaissait lui aussi que trop bien et dont il se serait bien passé. Ils n’avaient pas le même caractère, pas du tout même. Il pouvait même dire que personne n’avait le même que le sien. Dommage pour eux. Heureusement pour lui, il n’aurait pas vraiment apprécié que quelqu’un d’autre soi aussi doué que lui. Il était unique, il le savait et il le ferait bien comprendre. Même si certaines personnes un peu lentes d’esprit *kof* Rick *kof* n’avaient pas l’air de le saisir.
avatar
Craig


Messages : 23
Date d'inscription : 02/02/2013


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: A la chasse aux plateaux [Rick *^* ]
Contenu sponsorisé




A la chasse aux plateaux [Rick *^* ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Réveil pour la chasse ! [PV Plume]
» Chasse entre mère et fille
» La Chasse, tout un art ... [ Braise ]
» (En cours) Chasse au trésor 3
» Rick Roll de la nouvelle star !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aperture Science :: Deuxième étage :: Cafeteriat du laboratoire-